ensemble
Schweizerische Interessengemeinschaft der regionalen Gruppen von Stomaträgern - DE
Communauté suisse d'interérêt des groupes régionaux de personnes stomisées - FR
Gruppo d'interesse svizzero delle sezioni regionali di portatori di stomia - IT
QU'EST-CE QU'UNE STOMIE?

 

Que signifie une stomie ?

Le mot stomie vient du grec et signifie quelque chose comme bouche ou orifice. Au sens strict du terme ce mot désignerait l'orifice dans notre visage , donc notre bouche. Mais en médecine on désigne par stomie une ouverture artificielle d'un organe creux, pratiquée par une intervention chirurgicale.

Il s'agit d'une dérivation
On en stomadistingue trois formes:
1. l'iléostomie (dérivation de l'intestin grêle),
2. la colostomie (dérivation du gros intestin),
3. l'urostomie (dérivation des voies urinaires).
 
Source de l'image Copyright © 2000 Julius Ecke, Munich
 
Les dérivations artificielles de l'intestin doivent permettre l'élimination des selles. Pour cela on sort un bout d'intestin à travers une incision pratiquée dans la paroi abdominale et on l'abouche à la peau selon différentes techniques. Sur le corps cet orifice prend l'aspect d'une rosace en membrane muqueuse , de couleur rouge et insensible à la douleur – ceci pour autant que l'on puisse observer cette partie de la peau du patient.

Notre système de digestion

Chez une personne saine les aliments vont de la bouche à travers l'œsophage dans l'estomac. Après le processus de digestion dans cet organe notre corps retire de la bouillie alimentaire , tout d'abord dans l'intestin grêle et ensuite dans le gros intestin , les éléments nutritifs et les liquides essentiels à la vie. Dans la partie basse du gros intestin , le rectum , cette bouillie est asséchée et se transforme peu à peu en selles solides qui sont ensuite évacuées par fournées.

Un organe détérioré

Mais voilà , il y a toujours des détériorations qui se produisent , tout spécialement dans la dernière partie de l'appareil digestif , qui remettent en question le bon déroulement du système. Si dans un tel cas on ne « réparait « pas , une survie serait mise en danger.

Peut-être avez-vous entendu parler de la tasse en porcelaine , dont l'anse a été recollée , ou du livre , dont le dos a été recollé. Pourquoi a-t-on réparé ces objets ? Eh bien , ils nous tiennent trop à cœur pour que nous les jetions. Nous tenons à eux et nous les aimons. Si nous considérons la stomie sous cet angle , c'est une détérioration supportable , avec laquelle il peut être très satisfaisant de vivre – pour autant qu'on la considère de la façon correcte.

Infirmité

Avoir une infirmité est malgré tout un état auquel un patient doit s'habituer. Pour certains cela demandera beaucoup de temps et de force. Mais dans la plupart des cas la stomie réduira les différentes douleurs dues à la maladie et facilitera la survivance. Des personnes peuvent vivre pendant des décennies avec une stomie et grâce aux progrès de la médecine leur vie a même gagné en confort. Si possible on ne pratiquera une stomie que pour une période temporaire (environ 3 mois) pour soulager certaines parties de l'intestin et leur permettre de se régénérer.
Lors de maladies chroniquement inflammatoires (Morbus Crohn ou Colitis Ulcerosa ) la mise en place définitive d'une stomie peut être pourtant indispensable.
Si possible la stomie sera pratiquée à un endroit bien visible pour le patient et surtout pas dans un pli de la paroi abdominale afin de faciliter les soins après l'opération. Elle ne doit déranger ni en position couchée , ni assise , ni debout.

Systèmes d'appareillage

On distingue fondamentalement entre systèmes à une pièce et systèmes à deux pièces. Dans les systèmes à une pièce la poche et le support adhésif forment une entité. Lors d'un changement on enlève l'unité entière et on en repose une nouvelle sur la peau nettoyée et sèche.
Dans les systèmes à deux pièces la plaque de protection de la peau , munie d'un anneau de fixation , reste fixée au corps. Seule la poche est enlevée et remplacée par une nouvelle.
Grâce aux filtres à charbon actif intégrés , dont sont équipées les poches , les odeurs des gaz intestinaux ne causent aucun dérangement. Selon les besoins on change les poches une à deux fois par jour. C'est avantageux de faire ce changement à la salle de bain ; mais le patient n'est pas tenu de faire cela par principe au même endroit, il peut sans problème le faire en voyage. Naturellement il doit emporter avec lui le matériel nécessaire.

En parler ?

Il est important que le patient puisse parler ouvertement de sa maladie. Cela permet d'éviter des malentendus. Naturellement c'est le patient qui décide avec qui il veut parler de son problème ; mais se taire par fausse pudeur n'est pas payant. Généralement c'est possible de reprendre son activité , car une stomie n'amène pas d'incapacité de travail.

ilco NEWS

.... Voir les archives

ilco SOCIAL MEDIA

SPONSORS